Et si nous pouvions améliorer nos relations professionnelle grâce à la Process Communication®?

 

« Je n’arrive pas à travailler avec Julie ! Elle est très gentille mais nous n’avons vraiment pas la même façon de fonctionner ! ». Vous êtes le collègue de Marion, ou même son manager, et vous l’entendez se plaindre de Julie pour la énième fois à la machine à café…

Nous passons tous en moyenne 8h par jour au travail et lorsque les relations se dégradent entre collègues ou avec la hiérarchie, le mal-être s’installe et le travail au quotidien s’en ressent. Le fonctionnement de Julie énerve Marion et même si l’entente était cordiale jusqu’à présent, le service commence à pâtir d’une mauvaise ambiance. Julie s’est toujours plus ou moins adaptée à Marion, elles sont les 2 assistantes du service et se partagent le travail, mais elle commence à être fatiguée de voir Marion reprendre sans cesse ses tâches derrière elle sous prétexte qu’il « n’est pas fait comme il faut ».

Marion est-elle trop exigeante ? Julie est-elle timide pour s’imposer ? Comment faire comprendre à chacune d’elles qu’elles peuvent très bien travailler ensemble en essayant de comprendre leur personnalité ?

Comment déterminer ces personnalités…

Julie et Marion sont différentes, elles réagissent différemment en suivant leurs propres chemins de vie. Comment le leur faire comprendre, les apaiser, leur faire accepter et surtout favoriser une meilleure communication entre elles ?

C’est là tout l’enjeu du Process Communication Model.

Marion et Julie sont un exemple de situation typique au travail, mais chacun d’entre nous peut reconnaître son environnement professionnel. Certes, encore un nom barbare américain pour une énième façon révolutionnaire d’appréhender la communication entre nous et nos semblables ! Mais pour l’avoir expérimenté, je peux dire qu’on tient là, grâce à Taïbi Kahler, un véritable outil d’apaisement des différends professionnels, entre autre.

Qu’est-ce que la Process Communication ?

Cet outil distingue 6 personnalités bien différentes. Il s’agit de déterminer la part que nous avons en nous de chacune des 6 personnalités définies, grâce à quelques questions et le rendu d’un profil propre à chacun. Ce profil se matérialise sous forme d’un immeuble à 6 étages. Au rez-de-chaussée, nous trouvons notre personnalité de « base », celle par laquelle nous nous sommes construits dans l’enfance, celle par laquelle nous réagissons au quotidien, celle dans laquelle nous somme le plus confortable. C’est notre base, elle ne changera jamais. Puis, du 2ème au 6ème étage, nous trouvons les 5 autres personnalités, plus ou moins « confortable » avec un curseur de 0 à 100 à chaque étage. Le curseur de notre base est forcément à 100. D’autres étages peuvent l’être également, nous le verrons plus tard.

La première bonne nouvelle c’est que nous sommes tous fait de ces 6 personnalités, même si elles s’empilent dans nos étages de manière différente. Nous avons donc tous la capacité de nous comprendre. Il n’y a pas de bon ou de mauvais immeuble et donc aucun jugement de valeur à avoir sur sa construction. Tous les immeubles sont différents mais chacun est tout à fait « habitable » !

La seconde bonne nouvelle est que notre immeuble est pourvu d’un ascenseur. C’est-à-dire que nous pouvons à notre gré monter dans nos étages pour nous adapter à la personne avec laquelle nous communiquons si elle n’a pas la même base que nous.

Chaque personnalité a des besoins psychologiques à satisfaire pour rester serein dans son immeuble, un canal de communication privilégié, ses propres perceptions mais aussi une façon bien à elle de gérer le stress lorsque les besoins psychologiques ne sont pas satisfaits.

Chaque personnalité a sa couleur associée et voici à quoi cela peut ressembler :

exemple d'immeuble Process Communication

Quelles sont ces 6 personnalités ?

La personnalité « Empathique » : Cette personne perçoit son monde par les émotions. Elle est d’abord dans le ressenti, c’est une personne compatissante, sensible et chaleureuse. Elle peut attacher beaucoup d’importance à l’apparence. Elle est capable de donner énormément aux autres et est douée dans la médiation et fera tout pour que les relations soient harmonieuses. Elle évoluera au milieu de plantes, de photos, de belles musiques et de couleurs douces. Son besoin psychologique : être appréciée des autres, qu’on la reconnaisse pour sa personne. Une Empathique célèbre ? Belle de « La Belle et la Bête »

La personnalité « Rebelle » : Cette personne sera dans la réaction, elle réagira en disant « j’aime » ou « j’aime pas ». C’est quelqu’un de très spontané, de créatif, de ludique, dotée de beaucoup d’humour et on la reconnaîtra à son regard pétillant. Assez fixée dans l’instant présent, elle est une adepte du Carpe Diem. Elle aimera se démarquer, être originale, par ses agissements ou ses pensées. Son monde sera peuplé de gadgets, de jeux, de musique ou d’éclairages originaux. Son besoin psychologique : des contacts ludiques, variés, énergiques et spontanés (voir ses amis, jouer aux jeux vidéos…). Un Rebel célèbre ? Coluche

La personnalité « Rêveur » : Cette personne sera dans l’in-action. Non dans le sens paresse bien sûr, mais on parle ici d’action intérieure, d’intériorisation de l’action. C’est quelqu’un d’imaginatif, de réfléchi et de calme. Il devra canaliser sa réflexion avant de passer à l’action et y mettra le temps. Son univers sera simple, dépouillé, assez rustique et il n’a de toute façon pas d’importance. Son besoin psychologique sera de s’aménager du temps et de l’espace pour lui-même et de se retrouver seul. Un rêveur célèbre ? Albert Einstein

La personnalité « Persévérant » : Cette personne passera d’abord par le jugement de ce qui l’entoure en fonction de ses opinions. Elle sera dévouée, observatrice et consciencieuse. Son mobilier sera traditionnel, elle apprécie les antiquités et évolue dans un environnement fonctionnel. Son besoin psychologique sera d’être reconnu pour son engagement dans son travail mais aussi pour ses opinions qu’elle exprime librement et qu’elle veut qu’on respecte. Une Persévérante célèbre ? Mère Teresa

La personnalité « Travaillomane » : Cette personne est d’abord dans la pensée, dans l’identification et dans la catégorisation. Elle cherche à structurer et analyser les faits. Elle sera logique, responsable et très organisée. Ponctuelle, elle a besoin de délais précis, de planification, et sera motivée par les félicitations et les récompenses. Son environnement est structuré par le fameux « chaque chose à sa place », tout sera fonctionnel et organisé avec une décoration contemporaine. Son besoin psychologique sera d’être reconnu pour la qualité de son travail et sa structuration du temps. Un Travaillomane célèbre ? Tintin

La personnalité « Promoteur » : Cette personne est dans l’action proprement dite, elle perçoit tout de suite ce qu’elle doit faire, motivée et motivante. Adaptable et charmeuse, c’est une personne pleine de ressources, ferme et directe. Elle a le goût du risque, vise des résultats à court terme. En bref, c’est quelqu’un de fonceur, adepte des challenges. Par conséquent, son environnement sera clinquant, affichant des trophées, des choses « qui en jettent » et les dernières nouveautés. Son besoin psychologique sera d’être nourrit en excitation, par des sensations fortes et des résultats rapides, la compétition, la vitesse. Un Promoteur célèbre ? Donald Trump

Comprenez votre propre personnalité…

pnl-lausanne-thérapeute-hypnose-stratégiqueMaintenant que vous avez pris connaissance de ces descriptions assez générales des 6 personnalités, peut être voyez-vous déjà dans laquelle se situerait votre base ? Peut-être même que vous hésitez ? Vous vous sentez proche du Travaillomane, mais vous reconnaissez la personnalité Rebelle en vous à l’époque de l’université ? Je vous rassure, vous n’êtes ni multi-personnalité, ni schizophrène. Ces personnalités sont peut être proches de votre base, au niveau des étages de votre immeuble, et il se peut que vous les ayez déjà expérimenté. C’est la notion de « phase ».

Je m’explique : La vie peut amener à « phaser », c’est-à-dire à présenter les caractéristiques et les besoins psychologiques d’un autre type de personnalité que notre base. C’est le cas sur l’image présentée plus haut, où la phase est située en personnalité « Rêveur ».

Notre phase peut être la même que notre base toute notre vie. Encore une fois, cela dépend de l’histoire de chacun et il n’y a aucun jugement de valeur à en déduire.

Si nous nous sentons durablement et intensément stressé et que nous avons résolu ce stress, alors il est possible que nous phasions. Nous allons alors présenter les caractéristiques et besoins de la personnalité située à l’étage supérieur et ce sur une durée minimum de 2 ans pour être considérée comme telle.

Si la vie ne nous épargne pas, nous pouvons même phaser plusieurs fois ! Dans ce cas, les étages précédents seront ce qu’on appelle des « phases vécues » et leur curseur seront à 100%, comme l’est notre base, possibilité que j’ai évoquée plus haut. Nous n’aurons donc aucun problème à communiquer avec des personnes qui présentent cette personnalité en tant que base. C’est le cas sur l’image présentée où le premier étage « Rebelle » est une phase vécue. Ce profil montre une personne ayant phasé deux fois, la première de l’Empathique au Rebel et la seconde du Rebel au Rêveur. Il faut noter que nous ne pouvons pas phaser directement au 5ème ou au 6ème étage par exemple. Nous phasons dans l’ordre de nos étages. Par conséquent, suivant l’immeuble présenté plus haut, le prochain changement de phase, s’il a lieu un jour, se fera obligatoirement en personnalité Persévérant.

Déterminez les personnalités de vos collègues…

Ecole de PNL de Lausanne - Formation Coaching Interactionnel®Il se peut également, à la lecture des descriptions des 6 personnalités, que vous ayez justement reconnu vos collègue Marion ou Julie, ceux avec qui vous vous entendez, et ceux avec qui c’est moins évident. Peut-être est-ce encore un peu flou…. Vous voyez bien votre chef en Promoteur, mais pour votre collaboratrice, vous hésitez entre Travaillomane et Persévérant…

Je vais vous donner une astuce. Pour mieux communiquer avec elle, vous aimeriez déterminer la personnalité de base d’une personne, et ainsi savoir comment interagir avec elle et combler au mieux son besoin psychologique ? Il faut observer ses réactions sous stress, réactions que nous avons tous lorsque nos besoins psychologiques ne sont pas satisfaits. Sous stress, nous descendons en sous-sol de notre immeuble, nous ne pouvons plus prendre l’ascenseur et nous ne pouvons donc plus visiter nos étages et nous adapter correctement. Voici les réactions sous stress de chaque personnalité :

L’Empathique, dans son but de faire plaisir à tout prix, n’osera pas dire non, ne voulant pas déranger et manquera de fermeté. Elle commettra des erreurs, va douter d’elle et peut même aller jusqu’à se sentir complètement rejeté.

Le Rebel, dans son leitmotiv de toujours vouloir faire des efforts, va se disperser et sera confus dans ses mots, il râlera sur tout le monde et rejettera la responsabilité de ses actes sur l’extérieur. Il refusera l’aide et s’opposera à tout.

Le Rêveur, dans sa volonté d’être fort pour les autres, se laissera penser que l’extérieur est responsable, parlera peu attendra passivement et ne termina peut-être pas son projet. Il se retirera peu à peu jusqu’à ne plus répondre, ne plus être disponible.

Le Persévérant, pensant qu’il n’a de la valeur que s’il est parfait pour les autres, va se focaliser sur ce qui dysfonctionne et posera des questions très compliquées. Dans un stress plus poussé, le Persévérant partira en croisade pour ses opinions qu’il défendra avec ferveur en essayent de les imposer. Il deviendra alors moralisateur et attaquant.

Le Travaillomane, qui doit être parfait mais pour lui-même, montrera son stress en se perdant dans des détails et attaquera verbalement les autres. Ultra-perfectionniste, sa frustration s’exprimera dans le sur contrôle où il critiquera facilement les autres. C’est une personne qui ne déléguera pas ses tâches et pourra être, à terme, dans le rejet total de l’autre car « il n’y a que lui qui sait faire ».

Le Promoteur, dans sa volonté d’être fort pour lui-même, deviendra très impatient, sera dans le « chacun pour soi », ne donnant aucun soutien aux autres. Il va générer des conflits, devenir manipulateur et méprisant et enfreindra les règles. Il ira même jusqu’à devenir impulsif, partira avec fracas et abandonnera tout le monde derrière lui.

Avec ces précisions qui mettent en avant ce que peuvent révéler les bases des personnes avec qui vous travaillez, vous avez déjà surement quelques clés pour mieux les cerner et ainsi déterminer leurs besoins et adapter au mieux votre communication avec eux, tout en satisfaisant vos propres besoins psychologiques.

Un champ vaste d’application…

Il faut noter que la Process Communication croisent également plusieurs notions et notamment dans son application au travail et au management. Nous aurons ainsi d’autres clés pour éviter la mécommunication, comme le fait d’utiliser les canaux de communication privilégiés (interruptif, directif, nourricier…) liés à chaque personnalité. Rappelez-vous qu’il n’y a communication que lorsque l’offre et l’acceptation de l’offre se fait sur le même canal.

Nous pouvons également voir avec cet outil quel style d’interaction nous pouvons utiliser (démocratique, autocratique, laisser-faire…) pour permettre à chaque personne d’exprimer au mieux son potentiel. Vous pourrez aussi déterminer l’environnement préféré de votre interlocuteur, s’il sera plus à l’aise dans un travail d’équipe, ou au contraire sera plus productif dans l’autonomie. En bref, la Process Communcation offre une multitude d’éléments pour gérer au mieux ses relations et nouer un dialogue adapté et adaptable pour que l’interaction se passe au mieux et que tout le monde soit satisfait !

Pour aller plus loin…

LAB Profile® - Certification Practitioner - Shelle Rose CharvetSi vous souhaitez aller plus loin dans la découverte de ce modèle et découvrir tous ses secrets, vous pouvez vous procurer les livres de Christian Becquereau « La Process Com® : découvrez quel est votre profil et nouer de bonnes relations avec votre entourage », ou « La Process Com® pour les managers », ou même l’ouvrage de Gérard Collignon « Comment leur dire ». D’autres ouvrages sont disponibles, pour une application professionnelle ou pour une application personnelle.

Mieux ! Vous pouvez prendre contact avec l’Ecole de PNL de Lausanne et vous former à la Process Com sur 3 journées, avec votre profil personnel qui sera établi au préalable. Vous trouverez toutes les informations sur la page dédiée à cette formation

Alors vous n’avez plus aucune excuse. Grace à ce modèle, vous pouvez aider une Marion, une Julie ou vous-même à vous libérer d’un rouage contraignant dans vos relations professionnelles. Vous pourrez comprendre vos collègues, vos collaborateurs, vos supérieurs, pourquoi mettent-ils leur grain de sel dans votre travail ou celui des autres, qu’attendent-ils, quels sont leurs besoins à satisfaire en le faisant, etc. Et surtout quels sont vos besoins à vous qu’ils ne satisfont pas. Vous serez apte à leur dire que non, vous ne fonctionnez pas comme eux, mais sans les froisser, en utilisant les bons mots pour les rassurer et enfin assumer votre propre fonctionnement dans cet immeuble solide et personnel qu’est le vôtre.