fbpx

Mes chers Thierry et Valery,
Il y a une année, je quittai enfin une place de travail moribonde dans un système auquel je me brisais les ailes (trop) régulièrement, telle la
mouche contre une vitre et qui rebondissait sans trouver la sortie (ou ne voulait pas la prendre malgré la fenêtre ouverte, mais ça c’est une autre histoire).
Au début, j’étais complètement perdu, quittant une zone de confort (pas si confortable que ça) pour une vaste zone inconnue… très vaste. Au gré des années à me cogner contre les vitres, je m’étais complètement déconnecté du noyau “matriochka” de mon être. Décrire mes envies et mes objectifs sur une feuille revenait à la laisser blanche… malheur, j’étais devenu une de ces “Nice Dead Person”, un mort vivant très cordial mais errant sans but réel… mais finalement comme l’avait souligné en son temps Nicolas Bouvier: “Ce n’est que lorsque l’on se perd que le voyage commence véritablement.”
Ma formation PNL fut le début de ce véritable voyage et en me retournant sur cette année passée… wahou… je m’extasie: “Mais quel magnifique parcours”, jalonné de sublimes rencontres, dont celles de “Scratch” Valery et “Yoda” Thierry.
La PNL m’a permis de me reconnecter à mes valeurs, de retrouver ma “matriochka” et ma congruence… merci Valery pour ta formation qui allie humour et pédagogie, particulièrement ton accompagnement lors de la démonstration du chemin de vie (avec et sans le respect de ses valeurs) et cette métaphore tout droit sortie de mon terreau: celle du tournesol qui s’élève et se tourne vers le soleil dans une énergie rayonnante afin de fournir à qui le veut des graines nourrissantes de pipas. Cela m’a vraiment révélé et depuis ce puissant élan me motive toujours plus, me porte toujours plus haut, me permet d’annihiler des peurs et surtout de retrouver un sens à ce que je veux faire.
J’ai connu ensuite Thierry… on m’avait pourtant bien averti de son style “hors du commun”, mais impossible de ne pas se laisser imprégner de cette passion qui l’anime, de cette aura de connaissance qui ne demande qu’à se diffuser à ceux dont les récepteurs sont suffisamment ouverts. Ce n’est plus un voyage que j’entreprends, c’est une véritable exploration à travers la découverte de paysages aussi variés que passionnants, c’est la rencontre avec de grands hommes et de grandes femmes qui influencent encore aujourd’hui les thérapies et le coaching.
Merci Thierry de m’avoir permis de rencontrer ces incroyables et tout aussi insolites personnages à travers tes récits, de m’avoir permis de vivre cette captivante exploration aux côtés d’un fabuleux guide (aussi parfois insolite) qui n’a pas un machette dans la main pour désencombrer mais des antennes perceptives qui captent et trient plutôt efficacement.
Me voilà à nouveau entier, à ma place… avec l’impossibilité de revenir en arrière, c’est trop bon, trop fou, trop passionnant… trop
paradoxal. Et quand je me dis que ce n’est que le début, juste des prémisses, je ne peux être que plus motivé, enthousiasme et… curieux
pour la suite.
Vraiment un grand merci à vous deux pour la belle influence que vous exercez sur moi, influence que je vais bien sûr styliser, buriner et
tailler à ma personnalité afin d’en projeter d’autres facettes sur les personnes que je vais rencontrer dans mon parcours.
Je finirai avec la citation d’une personne d’exception aux yeux de Thierry et qui résume bien ce que je garde précieusement au fond de mon cœur de tout ce que j’ai appris:
“Le thérapeute – si ce mot a un sens – est celui qui s’émerveille par anticipation; il voit, il entend, soupçonne ou perçoit que près de lui
quelqu’un est au bord de la découverte d’une nouvelle vision du monde ou d’une autre manière de vivre, que la complication d’une existence déchirée est là toute prête d’accéder à la simplicité, que les drames et les peines ne sont peut-être que des constructions secondes. […] l’attitude du thérapeute […] peut se définir comme une intensité de présence attentive, dépouillée de toute intention particulière”. – François Roustang
Amicalement et je l’espère à très bientôt pour une révision ou une supervision ou une formation ou n’importe quel autre prétexte de se revoir !