fbpx

Cheffe de service dans un hôpital de la région. Chaque fois que je devais organiser un colloque, je me sentais toute petite et perdais tous mes moyens. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, mais pendant la formation j’ai eu un déclic. Je crois que j’ai réalisé qu’être un bon orateur est un rôle. Il y a moi et il y a le rôle que je prends. Je peux être authentique sans dévoiler toute mes facettes. Je crois que c’est ça ! Depuis, je me sens à l’aise et parfaitement à ma place. J’ai gagné en assurance et en estime de moi-même. C’est un sentiment très agréable. Un grand merci pour tout cela.

Sandrine