fbpx

Afterwork : Jeux de rôles et Jeux d’rôles

"C'est pas mon rôle !"

Un afterwork théâtralisé bourré de surprises pour comprendre la dimension et l’importance du rôle que vous souhaitez/pouvez incarner dans la vie. Des jeux de rôles,  une ambiance de folie, de franches rigolades, et un peu de prises de conscience. …
Le Cazard / Lausanne

Jeux de rôles et Jeux d’rôles

Tout au long de notre vie nous prenons des rôles ou on nous les donne. Mettre un costume-cravate, une blouse d’infirmière, une tenue de chantier et même un maillot de bain nous fait prendre un rôle. Être une sœur, un frère, une mère, un père, un enfant sont des rôles. Si le rôle que nous prenons est très éloigné de notre personnalité et de nos valeurs ou s’il est inadapté à un lieu ou une situation, les conséquences peuvent être désagréables, négatives et fortement influencer nos relations, voire notre vie quotidienne.

Faire la différence entre « qui je suis » et « le rôle que je prends » ainsi que discerner et de choisir notre rôle ou notre position dans un système est primordial. Par système, on entend moi, les autres et les relations qui nous relient. Par exemple, savez-vous réagir en adulte, lorsque l’autre vous pousse dans un rôle d’enfant ? Seriez-vous capable de ne plus réagir en victime face à un événement ou une personne en étant agressé verbalement ? Et dans votre travail, savez-vous vous positionner comme un-e professionnel-le. De manière générale, il s’agit de développer des relations saines et équilibrées, renforcer son identité, son estime et sa confiance en soi.

Un Afterwork d’rôles et interactif

« C’est pas mon rôle ! » est un Afterwork drôle et interactif pour explorer avec légèreté la thématique des rôles que nous prenons dans la vie. Mi-spectacle, mi-workshop, cet Afterwork vous emmène dans un monde alliant théâtre d’improvisation, jeux de rôles et interactions.
Les principaux rôles évoqués seront : enfant, adolescent, adulte, mère, père ainsi que ceux présentés pas l’Analyse Transactionnelle et plus précisément le triangle de Karpman : victime, persécuteur et sauveurs.

Eric Fauchère et son équipe de comédiens vous guideront avec dynamisme et bienveillance pour prendre un rôle et vous faire rire avec leurs sketchs improvisés.

Valéry Comte usera de ses talents de conférencier et de formateur pour vous divertir avec humour et vous faire entrer dans une dynamique de développement personnel (dpnl®).

image logo dpnl - dveloppement personnel neuro linguistique - epnll

Nombre de places limité

Notre afterwork « C’est pas mon rôle ! » est limité à 60 personnes. Pour y participer, il vous suffit de vous inscrire en cliquant sur le bouton « Réserver ma place » ci-dessous.

3 étapes pour vivre cette expérience

  1. S’inscrire !
    Participer à un événement dynamique et de courte durée pour finir la journée dans une bonne énergie ou débuter la soirée de manière originale.
  2. Se laisser guider !
    Découvrir et faire découvrir… explorer une thématique sous différentes formes et différents points de vue, la garantie de partager un moment inoubliable et enrichissant.
  3. Récolter les fruits ! 
    Expérimenter le plaisir et la joie partagés, faire de nouvelles rencontres, de nouveaux apprentissages, se sentir plus grand-e, plus heureux-se, avoir évolué.

Le saviez-vous ?

Lorsqu’on est enfant, notre mode de relation est principalement « la Soumission ». Nous subissons les choix, les règles et les décisions des adultes. A l’adolescence, notre mode de relation devient entre autres « l’Affirmation ». Ceci afin de définir notre identité et commencer à construire nos règles et nos choix. En mode affirmation, nous retrouvons : la rébellion et l’opposition. Lorsque l’on devient adulte, le mode de communication devrait être « le Positionnement ».

Par exemple, accepter de faire quelque chose à contre-cœur est un mode de soumission. Nous devrions d’abord passer par un positionnement (je veux ou je ne veux pas, bon ou pas bon pour moi), puis ensuite décider de le faire ou non.

Lorsque je hausse le ton de la voix ou que j’essaye d’imposer mon avis, je suis en mode « affirmation ». Se positionner peut être d’accepter que l’autre ne pense pas ou ne fasse pas comme moi et ensuite décider de ce que je vais faire si j’étais dans sa position.

Si quelqu’un me fait culpabiliser et que je me justifie, je suis en mode « enfant – soumission ». Si je l’accuse de ses mots, j’affirme. Dans ce cas, se positionner pourrait-être : « tu as le droit de penser ce que tu veux et cela t’appartient. »

Témoignages

Et si nous faisions un deal ?

Nos Afterwork sont évolutifs, c’est-à-dire que les informations transmises ne sont pas toujours les mêmes, nous modifions nos contenus à chaque Afterwork, même si le sujet reste le même. Nous sommes donc particulièrement motivés à répondre du mieux possible à vos attentes.

Votre participation nous est précieuse. Donc, ce que vous devez faire maintenant, c’est nous dire dans les commentaires ci-dessous, ce que vous aimeriez apprendre ou le sujet que nous devons aborder plus précisément lors de cet afterwork.

Le deal !

Et le deal, c’est que vous nous posez une question dans les commentaires ci-dessous, même si vous ne désirez pas participer à notre afterwork.
Nous y répondrons avec plaisir dès que possible.

Alors ! Deal ? Posez votre question dans les commentaires ci-dessous. Allez ! A vous de jouer. 😉